X-MEN: LE COMMENCEMENT-L'étoffe des héros-

Publié le

 


Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient encore amis, et travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l’Armageddon. Au cours de cette opération, le conflit naissant entre les deux hommes s’accentua, et la guerre éternelle entre la Confrérie de Magneto et les X-Men du Professeur X éclata…
X-Men : le commencement nous entraîne aux origines de la saga X-Men, révélant une histoire secrète autour des événements majeurs du XXe siècle.

Après l'excellent et impayable "Kick-Ass",
Matthew Vaughn nous revient à nouveau en bonne forme avec les prémices de la franchise de X-men, à savoir l'enfance, l'adolescence et la rencontre entre les différents mutants de cette saga.
Son grand mérite est de privilégier les personnages, tous attachants,  plutôt que de baser le récit sur l'accumulation d'effets spéciaux, plus présents dans la deuxième partie, alors moins intéressante.
Surtout qu'il utilise pour celà, en tête d'une distribution parfaite (hormis peut-être les ados recrutés, quelque peu fades au demeurant)  trois comédiens qu'on ne présente plus, charismatiques à souhait, l'inusable et toujours envoûtant Kevin Bacon, en méchant idéalement odieux, fou et satanique, et surtout dans les rôles de Charles Xavier et Magneto, deux personnages qui vont s'unir d'abord dans une même cause avant de prendre des chemins divergents, aux idéologies éloignées, l'un pacifiste et plus réfléchi et l'autre, plus dur et nerveux, animé par une rancoeur et une haine personnelle tenaces (superbe et prenante séquence d'ouverture avec le traumatisme d'enfance vécu par Erik) qui vont le faire basculer irrémédiablement du côté obscur de la force, interprétés par les superbes James Mc Avoy et Michael Fassbender, deux acteurs, encore jeunes dans leur carrière, qui réussissent à montrer une fois de plus, même dans ce genre de film apparemment anodin, tout leur talent d'acteur, apportant beaucoup de crédibilité à leurs personnages et réussissant à rendre passionnante cette histoire au demeurant assez classique de héros aux super-pouvoirs.Plus une apparition éclair mais réjouissante de Hugh Jackman en Wolverine!
Une réussite donc, surtout pour ce genre de film, qui doit surtout à son excellent casting plutôt qu'à son scénario assez classique, mêlant allégrement action, humour et psychologie.Un excellent divertissement!

MA NOTE: 13/20



Publié dans Vu en salle-AVENTURES-

Commenter cet article